Conférence: Crise du sentiment national

Publié le par Emilie Chapuis

Crise du sentiment national : La France est-elle un cas à part ? 

La F2M-Sciences Po a réuni Bertrand Badie et Alain Finkielkraut autour de cette question...
 
... Dans le plus grand amphithéâtre de Sciences Po, le 15 mai 2006. Nous voulions comprendre pourquoi et comment cette crise est devenu une évidence, reconnue d'un bout à l'autre de l'échiquier politique...  
Résultat? Bertrand Badie, fidèle à ses thèses internationalistes a décrit les transformations de l'identité à l'heure de la mondialisation. Citant Wittgenstein à plusieurs reprises, il a indiqué que de cette nouvel organisation du monde naitrait de nouveaux sentiment d'appartenance, autour de valeurs commune.
 
De son côté, Alain Finkielkraut, connu pour sa dénonciation des sentiments "anti-français" a répété a plusieurs reprises son regret de voir disparaitre un certain amour de la France. Au sein d'une immigration qu'il a qualifiée, sur le ton de la provocation d'"hostile", mais aussi chez des Français de plus en plus honteux de leur histoire. Il n'a pas hésité à revenir sur la polémique qui avait accueillie ses propos tenus dans le Haaretz...
Vous avez été très nombreux à venir à cette conférence. Nous attendons avec impatience vos réactions,
 
EC, pour la F2M

Commenter cet article